Comment planter des graines de cannabis après germination ?

Cultiver

Vous avez fini de faire germer vos graines de weed, et il est maintenant temps de commencer à les planter. Pour planter des graines de cannabis, il faut déplacer le plant de sa serviette en papier ou de son récipient vers un pot plus grand. Il y a quelques éléments dont vous aurez besoin et quelques conseils à garder à l’esprit.

Certaines personnes ont l’intention de faire pousser des plants de cannabis en intérieur, et d’autres veulent faire pousser en extérieur. Vous trouverez ci-dessous un guide sur la façon de planter vos graines de cannabis, qui fonctionne pour les deux méthodes. Suivez ces étapes faciles, et vous obtiendrez des plants de cannabis de qualité.

De quoi avez-vous besoin pour planter des graines de cannabis ?

Certaines graines peuvent être délicates à planter et à faire pousser, mais vous n’avez pas besoin de grand-chose pour effectuer un bon semis. Vous pourrez constater que vous disposez déjà de nombreux outils chez vous. Si vous avez besoin de vous procurer des articles supplémentaires, vous pouvez les trouver dans un magasin ordinaire ou dans une jardinerie. La liste des équipements nécessaires comprend :

  • Un pot ou un contenant résistant à la lumière. La première chose dont vous aurez besoin est un pot étanche à la lumière de 1 à 2 litres pour protéger les graines de la lumière. Il est important de trouver un pot ou un contenant de bonne taille, car si le récipient est trop grand, la jeune plante risquera de ne pas pouvoir absorber toute l’eau contenue dans le sol. Mais un pot trop petit n’est pas bon non plus, car les racines auront du mal à s’étendre s’il n’y a pas assez d’espace.
  • Une pince à épiler. Certains cultivateurs choisissent d’utiliser leurs doigts, mais une pince à épiler peut faciliter le processus de plantation. Elle aide à déplacer les semis avec précaution.
  • Du terreau. Ensuite, procurez-vous un terreau qui sera bénéfique pour le semis. L’une des meilleures options est un mélange léger adapté aux boutures et aux semis. Les cultivateurs privilégient souvent les mélanges légers car ils leur permettent de mieux contrôler la santé de la plante.
  • Un stylo ou un crayon. Un stylo ou un crayon peut servir à effectuer les petits trous pour planter vos graines de cannabis.
  • Un pulvérisateur d’eau. De nombreux cultivateurs utilisent des pulvérisateurs d’eau pour entretenir les plantes en intérieur et en extérieur. Pulvériser de l’eau sur les feuilles permet d’empêcher la poussière ou les saletés de s’y déposer. Certaines personnes utilisent également des brumisateurs pour maintenir un sol humide tout en protégeant le semis d’un excès d’eau.
  • Des graines de cannabis germées. Bien sûr, l’élément clé dont vous aurez besoin est la graine germée. Chaque pot contiendra une plantule.

Une fois que vous avez tout ce dont vous avez besoin, vous pouvez commencer le processus de semis de vos graines de cannabis.

Comment planter des graines de cannabis en 4 étapes simples

Lorsque les débutants apprennent à planter des graines de cannabis germées, ils se rendent compte que le processus est généralement plus facile que prévu. La phase de plantation ne nécessite que quatre étapes, et bien effectuées, elles permettent de donner naissance à des plants de cannabis adultes en bonne santé. Les étapes que vous devez suivre attentivement sont les suivantes :

  1. Remplir le pot avec le terreau choisi
  2. Faire un trou dans le sol
  3. Transférer la graine de cannabis dans le pot
  4. Recouvrir la graine de terre

Étape 1 : remplir le pot avec le terreau choisi

Une fois que vous avez trouvé le meilleur pot ou le bon contenant pour votre graine germée, remplissez-le de terre. Une fois le semis effectué, le système racinaire doit toujours se développer vers le bas à mesure que la plante grandit. Veillez donc à mettre assez de terreau car les racines ont toujours besoin d’espace pour absorber les nutriments et bien grandir.

Certains cultivateurs de cannabis remplissent un pot à la moitié avant de planter un jeune plant. Ajouter davantage de terre peut aussi être bénéfique pour le système racinaire. Continuez à mettre de la terre dans le pot jusqu’à arriver à environ 1 cm du bord du récipient. Vous pouvez appuyer légèrement sur le milieu de culture, mais ne le tassez pas. Lorsque vous avez la quantité nécessaire, vous pouvez passer à l’étape suivante.

À ce stade, il est important de ne pas ajouter de nutriments supplémentaires au sol afin de garder la plante en bonne santé. Le terreau contient déjà la quantité nécessaire de minéraux dont un jeune plant de cannabis a besoin pour se développer. La jeune plante est vulnérable à une brûlure de nutriments. Cela peut se traduire par des feuilles trop replètes ou qui brunissent ou jaunissent.

Étape 2 : faire un trou dans le sol

Une fois que vous avez fini de remplir le pot de terre, faites un petit trou pour y déposer la graine de cannabis germée. Comme la graine est minuscule, un stylo ou un crayon propre peut faire un trou de taille appropriée. Placez le crayon au-dessus de la terre et enfoncez-le légèrement pour créer un trou. La profondeur du trou a son importance dans la croissance de la weed.

La fossette doit avoir une profondeur d’environ deux centimètres. Si vous utilisez un crayon, vous pouvez facilement mesurer la profondeur du trou, et comme pour toute autre plante, il ne faut pas planter la graine de weed trop profond dans son milieu de culture.

La graine a assez d’énergie pour pousser à travers une fine couche de terre. Plus elle est enfoncée, plus le sol risque d’entraver la capacité de la plante à se développer. Elle pourrait ne pas être en mesure d’obtenir la lumière dont elle a besoin, et la tige pourrait devenir faible. Si vous pensez avoir planté la graine germée trop profondément, essayez de brosser un peu la terre au lieu de repositionner la plante.

Un trou peu profond peut conduire les graines de cannabis à se dessécher. Si vous plantez en extérieur, des semis plantés trop peu profonds risquent d’être perturbés d’une manière ou d’une autre. Un moyen facile de s’assurer que le crayon ou le stylo descend suffisamment bas est de le placer à côté d’une règle et de le marquer. Vous pourrez ainsi vous assurer de la profondeur du trou avant d’insérer la graine germée dans le sol.

Étape 3 : transférer la graine de cannabis dans le pot

L’étape suivante pour planter une graine de cannabis consiste à la positionner dans un petit trou. Prenez délicatement la plante et placez-la dans la terre. Certains cultivateurs préfèrent utiliser une pince à épiler propre pour la transférer dans le pot. Il est essentiel de ne pas serrer trop fort pour éviter d’abîmer la graine germée. Veillez à planter rapidement pour que les racines naissantes restent à l’abri d’une lumière excessive.

Certains cultivateurs font germer leurs plantes en utilisant une feuille d’essuie-tout humide. Avec cette méthode, il peut arriver que la graine germée reste collée à la serviette en papier. Le premier réflexe est de l’arracher avec précaution, mais cette action peut potentiellement endommager la plante. Vaporisez-la plutôt avec un peu d’eau pour encourager la racine à se détacher par elle-même de la serviette en papier.

Lorsque vous placez la graine de cannabis germée dans votre petit trou, assurez-vous que la racine est orientée vers le bas. La partie qui contient la racine doit être plantée aussi profonde que possible dans le trou. La coque de la graine doit se trouver au moins 0,5 cm sous la surface du sol.

Ce positionnement peut aider le haut de la plante et ses racines à bien grandir. Si elle est mal positionnée, la tige pourrait se replier et ne pas se développer correctement, et les racines pourraient germer vers le haut ; ce qui risque de conduire à une plante de cannabis qui n’est pas saine.

Étape 4 – recouvrir la graine de terre

La dernière étape de la phase de plantation est l’une des plus rapides à réaliser. Tout ce que vous avez à faire est de recouvrir la graine de cannabis d’une fine couche de terre : deux millimètres environ devraient suffire. Une fine couche est suffisante pour bloquer les rayons des lampes de culture ou le soleil tout en donnant au plant assez d’espace pour se développer.

Vous pouvez tapoter légèrement la terre pour que la plante puisse absorber correctement l’humidité. Cependant, essayez de ne pas appuyer trop fort sur la terre une fois qu’elle recouvre le jeune plant. Si le sol devient trop compact, la graine de weed pourrait avoir du mal à obtenir suffisamment d’oxygène, sans compter que les risques de maladies sont plus élevés en cas de mauvais drainage de l’eau.

Terminez en pulvérisant la surface avec un pulvérisateur à eau pour humidifier le sol. Les graines ont besoin de rester humides, vous devez donc vérifier fréquemment la terre pour vous assurer qu’elle contient suffisamment d’eau pour une croissance saine des plantes.

Vous pouvez placer le pot sur le rebord de la fenêtre ou sous une lumière. Attendez quelques jours, et vous verrez la plante sortir de terre.

FAQ – Plantation de graines de cannabis

Maintenant que vous savez comment planter des graines de cannabis avec ces quatre étapes faciles, vous avez peut-être encore des questions sur certains détails. Voici une liste de questions fréquemment posées qui peut vous aider à effectuer votre plantation :

Que faut-il éviter lors de la plantation de graines de cannabis ?

Il y a plusieurs choses à éviter lorsque vous plantez des graines de cannabis. En premier lieu, veillez à ne pas fertiliser la terre, et à ne pas ajouter de nutriments durant cette phase. Comme mentionné précédemment, les plantes peuvent être vulnérables à des quantités trop élevées de minéraux à ce stade de leur croissance.

Essayez de ne pas recouvrir les pots de plastique pour éviter de créer un dôme d’humidité. L’air doit pouvoir circuler facilement, et trop d’humidité peut endommager la plante. Veillez à choisir un terreau de bonne qualité, et à vous assurer qu’il n’est ni trop humide, ni trop sec. Chaque fois que vous arrosez le plant, veillez également à ce que le pH du milieu de culture ne soit pas trop élevé.

Combien de temps faut-il faire germer les graines de weed avant de les planter ?

Les cultivateurs font généralement germer les graines de cannabis avant de les planter. La phase de germination est relativement courte et dure en moyenne deux à trois jours. Certaines graines de weed prennent plus de temps à germer pour une variété de raisons. La technique que vous avez utilisée pour faire germer les graines peut influencer la durée de germination. Par exemple, la méthode qui consiste à les immerger dans l’eau dure environ 18 à 36 heures pour la plupart des graines.

Les graines plus dures peuvent avoir besoin de jusqu’à une semaine pour commencer à germer en raison de leur coque plus épaisse. Si elles n’ont pas germé au bout de deux semaines, il est probablement temps d’abandonner vos efforts.

Quel est le meilleur moment pour planter des graines de cannabis en extérieur ?

Les graines de weed peuvent pousser en intérieur ou en extérieur, mais les cultivateurs doivent faire attention à la période de l’année avant de les planter en extérieur. Les températures froides peuvent tuer un plant de cannabis ; vous devrez donc le placer en extérieur uniquement après la fin de l’hiver. La période recommandée se situe entre avril et mi-mai. Les semis ont besoin d’effectuer tout le cycle de croissance avant que les températures ne chutent à nouveau.

Les cultivateurs commencent souvent en intérieur avant de déplacer leurs plantes vers l’extérieur. Si vous avez de jeunes plantes femelles, elles peuvent être fragiles aux aléas de leur environnement pendant les premiers stades. Les plantules doivent rester à l’intérieur pendant deux semaines, ou jusqu’à ce qu’elles deviennent suffisamment solides pour résister aux coups de vent.

Dans quel sol planter vos graines de cannabis ?

Le meilleur choix de sol pour les graines de cannabis est un mélange léger. Un terreau léger n’a pas une concentration élevée de nutriments qui peut être préjudiciable à la santé d’un plant. Les jeunes plantes n’ont en effet pas besoin d’autant de nutriments que les plantes plus matures.

Les débutants peuvent également mettre leurs semis dans un substrat de coco. Le substrat de coco contient généralement assez de nutriments pour tenir quelques semaines. Certains cultivateurs de cannabis le préfèrent car il est également plus respectueux de l’environnement.

À quelle profondeur planter les graines de cannabis dans le sol ?

Enterrer une graine de cannabis trop profondément dans le sol peut avoir un impact négatif sur sa croissance. La profondeur recommandée du trou est de 2 à 2,5 centimètres. C’est une profondeur optimale car les semis ont des racines qui mesurent de 1,5 à 2,5 centimètres : quelques centimètres de plus leur assurent donc un espace suffisant.

La graine peut ainsi facilement percer la surface du sol sans se dessécher. Là encore, faire une marque sur le crayon à l’aide d’une règle peut vous aider à voir à quelle profondeur enfoncer le crayon.

Que faire après avoir planté vos graines de cannabis

Après avoir planté vos graines de cannabis, vous êtes sur la bonne voie pour faire pousser une belle plante. Au moment venu, vous voudrez peut-être la transférer en extérieur. Comme indiqué précédemment, vous devrez attendre deux semaines pour que le cannabis devienne suffisamment fort pour résister aux éléments.

Si vous avez besoin de conseils sur la culture en extérieur et que vous voulez vous lancer, vous pouvez utiliser notre guide étape par étape pour la culture du cannabis en extérieur. Nous avons également un guide pour la culture du cannabis en intérieur.