Comment faire germer des graines de cannabis ?

Cultiver

La vie d’une plante de cannabis commence au stade de germination. Après une période de dormance, la plante commence sa phase de germination. Même une graine vieille de quelques années peut donner naissance à une plante florissante. Les cultivateurs doivent apporter un soin particulier à la germination des graines de cannabis, comme ils le feraient pour toute autre plante en croissance.

À ce stade précoce de son développement, la plante nécessite de la chaleur et un toucher délicat. Vous pouvez aborder la germination de plusieurs façons, mais certaines sont meilleures que d’autres. Cet article vous fournira des conseils et d’autres informations utiles sur la façon de faire germer des graines de cannabis. En appliquant ces méthodes, vous aurez bientôt de nombreux plants de cannabis en bonne santé.

Règles de base pour la germination des graines de cannabis

Voici quelques conseils généraux pour faire germer les graines de cannabis :

  • De l’humidité. L’eau permet aux graines de savoir qu’il est temps de commencer à germer. Ne les laissez pas se dessécher, et ne les trempez pas trop. Pensez aux conditions météorologiques printanières ; dans la nature, de nombreux plants de cannabis commencent à pousser à cette saison. Si vous avez des graines à la cosse dure, vous pouvez les faire tremper pendant 24 à 32 heures, mais pas plus longtemps.
  • De la chaleur. La chaleur signale également à la plante qu’il est temps de germer lorsqu’elle est associée à un climat humide. Les semis de cannabis se développent dans des températures plus chaudes. Pendant le processus de germination, essayez de maintenir une température entre 24°C et 26,5°C. Si nécessaire, vous pouvez utiliser une ou deux ampoules à incandescence pour y parvenir.
  • De la patience. Les semis de cannabis sont fragiles au début. Non seulement vous devez vous assurer qu’ils reçoivent suffisamment d’eau, mais vous devez aussi les laisser tranquilles, au moins jusqu’à ce que la racine pivotante émerge.
  • De l’attention. Même si les jeunes plants doivent pousser en paix, il est nécessaire de les surveiller de temps en temps. Vous devez les traiter avec beaucoup de douceur, car la racine pivotante peut se casser facilement ; évitez donc de toucher la racine blanche de la graine.

Les graines de cannabis ont-elles besoin d’un environnement ensoleillé ou d’être dans l’obscurité pour germer ?

Le cultivateur doit s’assurer de réunir plusieurs conditions lorsqu’il essaie de faire germer des graines de cannabis. L’une de ces conditions est la quantité de lumière dont les graines ont besoin. Pendant la germination, elles n’ont pas besoin de recevoir de la lumière. Vous pouvez les garder dans un environnement sombre et chaud pendant cette phase pour économiser sur les coûts énergétiques.

Gardez-les dans l’obscurité, mais allumez vos lampes de culture au premier signe de germination. Une fois que les graines ont germé, vous devez leur fournir beaucoup de lumière. Dans des conditions optimales, elles doivent recevoir 18 heures de lumière par jour.

Combien de temps faut-il pour que les graines de cannabis germent ?

Chaque graine de cannabis est différente. Certaines plantes terminent rapidement leur phase de germination, tandis que d’autres mettent un certain temps à germer. En moyenne, la germination dure deux à quatre jours. Certains cultivateurs peuvent même prendre de 48 à 72 heures. Dans certains cas, une graine peut même aller jusqu’à prendre sept jours pour germer. En général, vous n’avez pas besoin d’attendre plus de 10 jours.

Si plus d’une semaine a passé sans aucun signe de germination, c’est probablement raté. La germination des graines de cannabis demande de la patience. Gardez à l’esprit que la méthode que vous utilisez peut exercer une influence sur la rapidité de la germination.

Comment faire germer des graines de cannabis ?

Il existe plusieurs façons de faire germer des graines de cannabis. Chacune présente des avantages et des inconvénients pour les cultivateurs. Les méthodes les plus courantes sont les suivantes :

Voici une explication pour chaque méthode de germination.

Germination dans l’eau (recommandé)

Bien que les graines de cannabis aient surtout besoin de rester humides, vous pouvez les faire tremper dans l’eau pendant toute une nuit. Tout ce dont vous avez besoin est d’une tasse ou d’un verre. Remplissez le récipient au trois quarts d’eau filtrée ou d’eau au pH neutre. Veillez à ce que la température ne soit ni froide, ni chaude. La température idéale est légèrement tiède.

Au début, les graines de cannabis vont flotter, mais après quelques heures, elles couleront dans le fond. Si elles flottent encore, poussez-les délicatement vers le fond. Vous pouvez laisser le verre dans un placard de cuisine ou dans un endroit sombre. Laissez-y le verre toute une nuit ou pendant 18 à 36 heures, mais essayez de ne pas les laisser tremper pendant plus de 36 heures. S’il y a des graines qui n’ont pas fini de germer, laissez-les dans un endroit humide jusqu’à ce qu’elles germent.

Le trempage des graines de cannabis dans l’eau est une méthode privilégiée pour celles qui ont une coque plus dure. Les graines plus vieilles peuvent également germer grâce à cette méthode. Avec cette technique, l’eau aide à réveiller les plantes et elle a aussi l’avantage d’être très peu coûteuse. Tout ce dont vous avez besoin est d’une tasse propre et d’eau distillée.

L’inconvénient du trempage des graines dans une tasse est qu’un excès d’eau peut être dommageable, voire faire pourrir la racine qui vient de naître. Celles qui n’ont pas encore germé se noieront si on les laisse tremper trop longtemps.

La méthode de l’eau est efficace pour les graines à coques dures, mais elle demande du temps. Les étapes sont relativement simples à réaliser et les résultats peuvent être rapides.

Germination dans une serviette en papier humidifiée (recommandé)

Une autre façon de faire germer les graines de cannabis est d’utiliser une serviette en papier mouillée, de type essuie-tout. Le meilleur est celui qui est le plus bon marché. Cela peut sembler étrange, mais les papiers moins chers ont tendance à être non poreux, ce qui est préférable, car les racines nouvellement germées ne pourront pas se développer dans l’essuie-tout ou s’y coller.

Certaines personnes utilisent la technique de la serviette en papier juste après la méthode de trempage dans l’eau pour faire germer les graines restantes. Vous pouvez également utiliser cette méthode dès le début. La première étape consiste à humidifier l’essuie-tout et à le placer sur une assiette. Placez les graines dessus avant de replier l’essuie-tout.

L’essuie-tout peut se dessécher, alors recouvrez-le d’un bol ou d’une assiette pour retenir l’humidité. Vous pouvez également vaporiser la serviette toutes les cinq heures pour qu’elle reste humide. Le processus peut durer d’un à quatre jours, alors vérifiez périodiquement si la racine pivotante est apparue. Si vous mettez des graines plus anciennes dans votre essuie-tout, vous devrez peut-être attendre plus longtemps. Une fois germé, vous pouvez placer le jeune plant dans son milieu de culture.

Un avantage de la méthode de l’essuie-tout est que vous pouvez laisser les graines germées dans l’essuie-tout pendant un certain temps. Cela permet aux autres graines de se rattraper, et ainsi de les planter toutes en même temps. Sinon, vous pouvez planter les graines germées dès que la racine pivotante apparaît.

Outre le risque de sécher au fil du temps, l’inconvénient de la méthode de l’essuie-tout est qu’il y a un risque de blesser la racine pivotante. Faites attention lorsque vous vérifiez les graines et ne les manipulez pas trop.

Germination avec boulettes de tourbe Jiffy, des cubes de démarrage et des bouchons de semis

De nombreuses personnes choisissent aussi d’utiliser des boulettes de tourbe, des cubes de démarrage et des bouchons de semis pour faire germer les graines de cannabis. Vous pouvez acheter des cubes de démarrage et des bouchons de semis si vous débutez. Beaucoup d’entre eux sont composés de micronutriments qui favorisent la croissance des racines. Chacun d’eux comporte déjà un trou pour une seule graine.

Placez la graine dans le trou et recouvrez-la. Ensuite, vous pouvez ajouter un peu d’eau. L’emballage devrait contenir des instructions sur la quantité d’eau à ajouter. Les graines de weed peuvent prendre entre deux et cinq jours pour finir de germer.

Les boulettes de tourbe, les cubes de démarrage et les bouchons de semis sont faciles à utiliser et demandent un minimum de temps, ce qui est avantageux pour les débutants. Un autre avantage est que vous pouvez transporter les cubes facilement, surtout si vous les disposez sur un plateau.

Les bouchons de semis et les cubes sont déjà humides mais l’inconvénient est qu’ils se dessèchent avec le temps. Une fois que vous ouvrez un paquet, vous avez plus d’une semaine pour les utiliser. Ils sont généralement vendus par paquets de 50 cubes, donc si vous ne prévoyez de faire germer que quelques graines, vous risquez de gaspiller beaucoup de cubes ; cette méthode peut donc être moins rentable que les autres.

Germination dans du terreau

Une autre méthode courante consiste à mettre les graines de cannabis dans de la terre. Dans la nature, les graines forment des racines pivotantes dans la terre, donc les cultivateurs peuvent choisir de les faire germer directement dans ce milieu. Préparez de la terre fraîche dans un pot ou un récipient. Vous pouvez utiliser un petit pot et transférer les graines dans un plus grand pot plus tard. Ensuite, ajoutez suffisamment d’eau pour que la terre soit suffisamment humide mais pas trempée.

Faites un petit trou d’environ un demi-pouce de profondeur. Si le trou est trop profond, le semis aura du mal à atteindre la surface. Recouvrez-le de terre et appuyez doucement. Certaines personnes ajoutent une couverture par-dessus pour garder le milieu de culture chaud et humide, mais du papier d’aluminium ou du film plastique peuvent aussi faire l’affaire. Avec ces méthodes, vous pouvez également percer quelques trous pour permettre à l’air de circuler. Les graines peuvent prendre environ trois à cinq jours à germer.

L’un des avantages de la méthode de la terre est qu’il est facile de transférer le plant dans un pot plus grand. Le cannabis est moins susceptible d’être stressé et peut s’adapter rapidement à son nouvel environnement. L’inconvénient est qu’il faut acheter de la terre propre plutôt que d’en utiliser directement de l’extérieur, car les agents pathogènes présents dans la terre peuvent endommager le jeune plant. La densité du sol peut être un problème pour la circulation de l’air, et les cultivateurs doivent faire attention à l’emplacement des graines.

Germination dans de la laine de roche

Certains cultivateurs de cannabis utilisent des cubes de laine de roche pour faire germer leurs graines de weed. Cette méthode nécessite une certaine préparation avant de pouvoir planter les graines. Commencez par remplir un bol avec de l’eau. Utilisez des produits chimiques pour équilibrer le pH et ramener l’eau à un pH d’environ 5,5. Vous aurez peut-être besoin d’un kit de test pour mesurer les niveaux.

Ensuite, placez les cubes dans le bol et laissez-les tremper pendant une heure. Au bout d’une heure, retirez la laine de roche. Afin qu’ils maintiennent le bon rapport eau/air, il est important de ne pas presser les cubes. Comme les cubes de démarrage ordinaires, la laine de roche est généralement déjà pourvue de trous. Si ce n’est pas le cas, faites-en d’une profondeur d’un quart de pouce. Insérez délicatement une graine et disposez-la au fond. Couvrez le haut du trou et attendez. Les graines finissent par germer en trois jours en moyenne.

La laine de roche présente quelques avantages. Le premier est que les cubes sont bon marché et faciles à trouver ; ils peuvent contenir la bonne dose d’humidité et vous n’avez pas à vous soucier des moisissures. Ils sont également très pratiques à utiliser.

Cependant, cette méthode a aussi son lot d’inconvénients. Le matériau ne se décompose pas car il ne s’agit pas d’une substance naturelle ; ce n’est donc pas une option très écologique. Le taux de germination de la laine de roche est faible et son pH est élevé. Ce matériau peut également affecter votre santé. L’Agence de protection de l’environnement a constaté que les fibres de laine de roche peuvent irriter la peau, les yeux, le nez et la gorge ; elles peuvent provoquer un mal de gorge ou vous faire tousser.

Meilleure méthode pour faire germer les graines de cannabis

Les cultivateurs pourront choisir la méthode qui leur convient le mieux, mais pour de nombreux cultivateurs, la germination des graines de cannabis dans l’eau est la meilleure option. Vous pouvez faire germer tous types de graines, même celles qui sont dures ou anciennes. Globalement, mettre de l’eau dans un verre est aussi bien plus économique que d’acheter des cubes de démarrage.

Avec cette méthode, vous devez seulement veiller à ce que les graines ne trempent pas trop longtemps. La méthode est plus efficace si vous la faites suivre de la méthode de l’essuie-tout. Les serviettes en papier humides peuvent aider à faire germer les graines de cannabis restantes.

Prochaine étape : planter vos graines de cannabis

Maintenant que vous savez comment faire germer des graines de cannabis, l’étape suivante consiste à planter les graines de cannabis germés. Vous n’avez pas besoin de grand-chose pour cette prochaine étape : un pot assez grand et un pulvérisateur à eau suffisent. Si vous avez utilisé des ampoules à incandescence pour garder les graines au chaud, remplacez-les par de véritables lampes de culture.

La plantule doit avoir une racine de 1,5 à 2,5 centimètres pour éviter de mourir. Certains jeunes plants de cannabis sont délicats, c’est pourquoi les cultivateurs les plantent souvent d’abord en intérieur. Bien sûr, vous pouvez les déplacer en extérieur plus tard, lorsque les plants sont un peu plus robustes. Comme pour la germination, la plantation demande un peu de patience mais les résultats vous attendent au tournant !